Quel intérêt a l'impression 3D dans le secteur des bureaux d'études et intégrateurs électromécaniques ?

L'impression 3D apporte une multitude de solutions diverses, simples et pratiques permettant de résoudre des problèmes parfois complexes.  Lors d'un entretien avec Anthony, ingénieur de la société Fluid Design Group, le principal axe ressorti était l'aspect dynamique positif que procurait l'impression 3D.

En effet, dans son métier, Anthony intègre et fabrique des solutions électroniques et mécatroniques embarquées. Il développe des IHM (interfaces hommes/machines) ainsi que des pupitres de commande. Cette activité implique des compétences techniques très fortes sur des composants d'écrans, joysticks et GPS, ainsi que la conception de systèmes embarqués de commande pour répondre aux exigences des clients dans les secteurs de l'industrie de levage, le BTP et les machines agricoles.

Dans ce métier de petites à moyennes séries, chaque projet nécessite la création et l'adaptation régulière des solutions techniques comme l'électronique de contrôles (boitiers de commande, faisceaux électriques, etc).

Image

L'imprimante 3D est utile principalement dans la fabrication de pièces spécifiques telles que les entretoises, les supports d'écran, les manchons de connecteurs etc. Grâce aux imprimantes 3D Magma, Fluid Design Group a l'opportunité de concevoir des pièces qu'elle n'aurait pas pu réaliser autrement avant. Elle avait déjà tenté l'expérience avec une autre machine 3D mais qui a rapidement été mise de côté car bien trop compliquée à mettre en œuvre et à utiliser. Les échecs d'impression étaient constants et le rapport qualité / vitesse déplorable. 

Avec cette nouvelle ère de l'impression 3D, la société peut trouver des solutions techniques adaptées et réalistes, lui permettant de gagner temps et argent. Par exemple dans la création d'entretoises plus ou moins épaisses qui doivent garder le même design du bras de commande, mais aussi s'adapter à la position des différents modèles de joysticks. 

Autre exemple, l'imprimante 3D Magma peut être très utile dans la production de pièces disparues (ex: manchons de connecteurs). Des pièces généralement bien spécifiques qui doivent s'adapter aux faisceaux électriques ou à l'ingénierie de boitiers s'adaptant aux contraintes des boitiers de commande.

Pour la mise en œuvre des premiers prototypes, nos dernières imprimantes Magmax XT et Magma XT32 sont très efficaces et avec une qualité d'impression et une mise en œuvre ultra simple. "On fait des choses qu'on ne savait pas faire" explique Anthony. "On peut trouver des solutions techniques et pragmatiques en un temps record, réutiliser un design pour réduire les risques. On ose et on teste plus facilement pour arriver à la solution optimale"

Dans un 2e temps, la société compte développer son parc d'imprimantes pour la phase de production en série. L'aspect économique est évident : une entretoise fabriquée chez un sous-traitant coûte 7 euros alors qu'avec la Magma 350XT la pièce revient à 0,50 centimes (soit 70% de gain). Par ailleurs, l'intérêt pour la société est double car elle n'a plus besoin d'acheter ou stocker de nombreuses pièces. Elle n'a plus besoin non plus d'immobiliser de grosses sommes d'argent pour avoir à disposition les pièces d'assemblage des produits finis.

L'impression 3D s'adapte très bien aux besoins de sociétés d'ingénierie comme Fluid Design Group car elle intègre leurs besoins, à la fois dans la conception et l'intégration de prototypes électro mécaniques que pour la production de petites et moyennes pièces. 

"Grâce à sa qualité et sa simplicité d'utilisation, la Magma 350XT nous a permis de faire un bond en avant de 4-5 ans, et de renforcer ainsi notre capacité à répondre au mieux à nos clients" - Anthony

Image
Image
Image